Le 25 janvier 2018, Intel a publié des résultats record pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’année 2017. Le marché des PC est peut-être moins dynamique, mais il reste une poule aux œufs d’or. En même temps, Intel place ses espoirs sur l’IA et les véhicules autonomes.

Les analystes financiers se sont concentrés sur les résultats d’Intel Corporation, qui ont dépassé les attentes du marché, ainsi que sur le passage aux produits de centre de données. La réalité est que ses produits PC Business ont généré des revenus et bénéfices record. Le segment PCG est, pour Intel, une poule aux œufs d’or. 

Pour ceux qui connaissent Intel depuis longtemps, il n’est pas surprenant que le segment Centre de données de l’entreprise soit en expansion. Et la nouvelle n’est pas toute fraiche non plus. Intel a rabâché aux analystes que les activités de centres de données (toutes les activités non liées aux PC) constituaient 47 % des revenus de la société. Pourtant, il y a cinq ans, elles en représentaient 40 %. Étant donné les changements macro-économiques intervenus sur le marché informatique au cours de la même période, il ne s’agit pas d’un séisme dans les activités d’Intel. C’est encore moins impressionnant lorsque l’on tient compte de la transformation d’autres acteurs du marché tels que NVIDIA, qui fait office de David se battant contre Goliath.  

En tant que tels, les résultats (détaillés ici) sont bons. Les investissements principaux incluent l’IdO, l’intelligence artificielle et les véhicules autonomes. Lors de la conférence avec les investisseurs, Brian Krzanich s’est attaché à souligner le potentiel de la société en matière d’IA et de véhicules autonomes. La société peut se vanter d’une accélération significative de ses activités adjacentes. Elle s’est félicitée du nombre de FEO du secteur automobile avec lesquelles elle est en contact au sujet du produit Mobileye. Elle a également indiqué que sa plate-forme de conduite autonome (niveau 3 à niveau 5) devait faire l’objet d’un échantillonnage au cours des mois qui viennent. Elle estime que ce sera le système le plus sophistiqué, le plus évolutif et le plus efficace disponible. Proposant une performance de 24 TFLOPS dans une plate-forme 10W, la société affirme qu’elle est 2,5 fois plus efficace que ses concurrents. Les concurrents en question, pourtant non cités, sont NVIDIA et son système 30W Drive PX, qui offre 30 TFLOPS de performance de calcul IA. 

Financièrement, la société se concentre principalement sur ses « propriétaires ». Même si elle souligne que les évolutions du droit fiscal lui permettront d’investir davantage, ses plans pour 2018 comprennent une augmentation de 10 % des dividendes et une poursuite des restrictions sur les coûts du personnel. La société a généré 10,3 milliards de dollars en 2017 et redistribué 8,7 milliards aux actionnaires à travers des rachats d’actions (3,7 milliards de dollars) et des dividendes (5,1 milliards de dollars). Clairement, l’évolution du droit fiscal est une bénédiction pour une société générant déjà des bénéfices importants. 

Les prévisions en matière de dépenses tendent vers une stagnation, ce qui augmentera le rapport dépenses/revenus. Tout en augmentant ses dépenses dans le domaine de l’intelligence artificielle, des véhicules autonome et des graphiques distincts, la société prévoit de continuer à limiter ses dépenses en matière de vente, de marketing et de coûts du personnel. La société appelle ces réductions des dépenses des « économies continues » (« continuing efficiencies »). 

Les prévisions incluent une hausse d’environ 2 milliards de dollars des revenus et une hausse d’environ 3 milliards de dollars des flux de trésorerie disponibles. Si vous investissez dans Intel, vous devriez être satisfait. Ce n’est pas un hasard que le cours de l’action ait connu une hausse de plus de 10 % en deux jours. 

 

Le point de vue de PW

Intel affirme que ses activités connaissent une évolution radicale. Si l’on prend du recul, ceci apparaît davantage comme une transition commerciale qui reflète une dynamique existante du secteur des technologies. Nous ne considérons pas l’évolution commerciale de la société comme surprenante ou radicale. Concernant ses prévisions pour 2018, Intel est depuis longtemps la reine des prévisions. Il n’existe aucune raison de douter ou de contester ses prévisions. Ceci rassure les investisseurs et les « propriétaires » peuvent s’attendre à une hausse du rendement de 10 % en 2018. 

PW Email Subscription

E: info@professional-workstation.com

W: www.professional-workstation.com 

Aller au haut